Le biathlon, un projet ambitieux

Le constat initial

1ère constatation:

Les personnes en situation de handicap sont plutôt sédentaire et éloignés de la
pratique physique

2ème constatation:

L’absence de compétition en biathlon pour les personnes en situation
de handicap

3ème constatation:

Très peu de clubs affiliés à la FFS proposent des activités ski (alpin et
nordique) aux personnes déficientes intellectuelles

4ème constatation:

Une participation relativement faible des sportifs en situation de
handicap en ski nordique lors des compétitions nationales

Une idée novatrice

“Du biathlon pour les personnes en situation de handicap”

Etant un club affilié à la Fédération française de ski, CEMAVI souhaite aller au-delà de son offre actuelle, centrée sur le ski alpin. Elle nourrit ainsi le projet de proposer du biathlon pour les personnes en situation de handicap.

 

 

 

En quoi est-ce un projet innovant ?

 

Il n’existe pas actuellement de compétition ni de club proposant le biathlon à un public en situation de handicap intellectuel.

Ce projet est donc novateur par son ampleur et son impact à long terme.

Les sportifs de CEMAVI pourraient être les précurseurs d’une nouvelle activité dans le championnat de France organisé par la FFSA et, si les moyens le permettent, impulser le développement de cette pratique au niveau international.

 

 

 

 

 

Quels seraient les acteurs impliqués ?

 

Ce projet s’adresserait avant tout :

– aux structures spécialisées dans l’accueil de personnes handicapées de l’agglomération grenobloise

– à toute personne en situation de handicap souhaitant participer, que ce soit dans un esprit de loisir ou compétitif

La coopération entre les différents acteurs départementaux permettrait de toucher un nombre conséquent de jeunes en situation de handicap et constituer un exemple reproductible sur d’autres territoires.

 

 

 

 

 

Quels moyens seraient nécessaires ?

 

Afin de réaliser ce projet, CEMAVI souhaite embaucher une personne titulaire d’un Master APA et spécialiste du ski nordique.

Sans cette embauche, CEMAVI n’arriverait pas, avec ses seuls bénévoles, à assurer le développement proposé.

Par ailleurs, la promotion et la gestion de l’activité (logistique, administrative, etc.) nécessitera la mise en œuvre de moyens humains (secrétariat, transport, matériel, communication…).

 

Les valeurs portées par le projet

Engagement
  • L’engagement des sportifs dans une pratique nouvelle, avec un encadrement de qualité et sensibilisé au handicap
Egalité
  • l’égalité d’accès à tous les sports, quels que soient le handicap, le sexe et le milieu social
Inclusion
  • l’inclusion des sportifs en situation de handicap au sein de groupes de sportifs valides
Epanouissement
  • l’épanouissement des sportifs en situation de handicap grâce à la pratique d’une activité
    de pleine nature requérant des qualités physiques et mentales
Sport santé
  • Le sport santé, qui est désormais central dans la prise en charge
    des personnes en situation de handicap mais également dans la société moderne
Mixité
  • la mixité grâce à une pratique ouverte aux filles et aux garçons, mais aussi à tous milieux
    sociaux (le biathlon est financièrement plus accessible que le ski alpin), ainsi que grâce au
    mélange de sportifs valides et en situation de handicap

Ecoresponsabilité
  • L’écoresponsabilité via la sensibilisation des participants à la fragilité du milieu où se
    pratique le biathlon et aux conséquences du changement climatique (enneigement
    aléatoire, etc.), mais aussi via la pratique d’une discipline de neige ne requérant ni
    remontées mécaniques ni aménagements de grande ampleur