CEMAVI au grand galop !

Depuis le début de l’année, CEMAVI soutient le projet d’équitation Sport adapté en Isère. Un soutien si efficace que 12 cavaliers se sont alignés aux championnats de France du 22 au 25 mai derniers à Saint Lô !

Depuis plusieurs saisons, les cavaliers isérois participaient à différentes rencontres loisirs et compétitives. Mais, cette saison, l’absence de structure porteuse du projet sportif compromettait dangereusement l’activité en Isère. Sollicitée par le Comité départemental de sport adapté (CDSA), CEMAVI n’a pas hésité bien longtemps : ce serait elle qui permettrait aux cavaliers d’assouvir leur passion et de participer aux championnats de France en 2019 !

Ainsi, après deux stages et deux compétitions, 12 cavaliers âgés de 15 à 45 ans sont partis dans la Manche, à Saint Lô, pour défendre leurs chances aux championnats de France d’équitation Sport adapté. Il a fallu se lever aux aurores le mercredi 22 mai et faire preuve de patience tout au long des 12 heures de voyage, mais la délégation iséroise est enfin arrivée à bon port, impatiente de reconnaître les lieux et d’assister à la réunion technique.

 

Une première journée riche en rebondissements

Si les compétiteurs et leur monture étaient bien préparés, ils ne s’attendaient pas à ce que des pelleteuses se mettent en action à proximité des carrières de dressage… Résultat : Vice Versa n’a guère apprécié le raffut et a malmené Marie qui s’est vue traverser la carrière au grand galop et qui a fini par chuter. Courageuse, la cavalière est aussitôt montée sur un autre poney avec lequel elle a réalisé une superbe reprise de dressage. Mais la concurrence était rude pour monter sur le podium et elle n’a finalement terminé qu’à la 11e place, mais au 5e rang dans sa catégorie d’âge.
Toujours avec Vice Versa, cette fois-ci plus calme, Guillaume a remporté une médaille d’or en dressage niveau 2. Wilfried a réalisé une très belle reprise de dressage niveau 3 pour se classer 2e et remporter ainsi une médaille d’argent bien méritée. Aurélie et Jérôme ont, eux aussi, effectué de jolies reprises de dressage niveau 3 sans faute et ont terminé respectivement 5ème et 4ème de leur catégorie. Les autres cavaliers ont malheureusement commis quelques fautes de tracé, mais tous ont invariablement éprouvé un immense plaisir à chevaucher !

Enfin, Nicolas, seul Isérois à participer au concours de sauts d’obstacles, a fait une barre sur le dernier obstacle et terminé au pied du podium.

Une deuxième journée en fanfare

D’entrée, Guillaume a mis la barre très haute sur l’équifun de niveau 1 : au terme d’un magnifique tour clôturé par un toucher de cloche au galop après avoir passé l’obstacle de la locomotive sans encombre, le cadet de la délégation a remporté, une fois de plus, la médaille d’or.

Le vétéran de l’équipe, Raymond, a lui aussi signé un parcours sans faute qui lui a permis de décrocher le titre de vice-champion de France d’équifun catégorie BC. Chapeau, Monsieur !
Nicolas est lui aussi monté sur le podium – et sur la plus haute marche – grâce à un très beau cross, discipline spectaculaire où la moindre erreur ne pardonne généralement pas… Bravo !

Nombreux étaient les concurrents engagés en équifun. Si les cavaliers isérois ont réalisé des parcours presque parfaits grâce à leur application et leur rigueur, il faut désormais travailler la rapidité pour faire descendre les chronos et ainsi se rapprocher des podiums.

Un grand merci aux accompagnateurs, dont Mathieu et Aurélie, qui se sont libérés pour accompagner et coacher le groupe quatre jours durant !